Suivez-nous Mentions légales

La rénovation énergétique en copropriété
Accueil / Nos propositions / Construire des bâtiments plus performants
Retour

Construire des bâtiments plus performants

A l’instar de la rénovation énergétique, la construction de bâtiments neufs performants est cruciale pour répondre aux objectifs de la transition énergétique et atteindre la neutralité carbone en 2050. Là encore, les équipements du chauffage à eau chaude sont nécessaires de par leur efficacité énergétique et leur capacité à évoluer dans le temps, en passant d’une énergie fossile à renouvelable par exemple.

Énergies & Avenir participe activement aux réglementations environnementales liées à la construction neuve.

Afin d’assurer la performance des bâtiments de demain, trois référentiels sont primordiaux :

  1. Le calcul des consommations énergétiques doit être exprimé en énergie primaire – et non en énergie finale – car c’est la seule unité qui permet de comparer toutes les énergies et de représenter la consommation réelle d’énergie (transport et transformation inclus).Voir la note de l’association sur la distinction entre énergie primaire et finale et les enjeux liés au coefficient de conversion de l’électricité en énergie primaire.
  2. Le coefficient de conversion de l’électricité en énergie primaire doit correspondre au mix électrique actuel. Énergies & Avenir plaide en faveur d’un coefficient révisé tous les cinq ans selon l’année n-1 au contraire d’un coefficient artificiel calculé sur un hypothétique mix futur.
  3. Le contenu carbone du chauffage doit également correspondre au mix électrique actuel. Abaisser sa valeur est une diminution artificielle tant que la production d’électricité n’est pas davantage renouvelable.Voir la note de l’association sur les conséquences d’une baisse du coefficient de conversion de l’électricité en énergie primaire.

Ces référentiels permettent d’encadrer la consommation des bâtiments neufs grâce à des seuils réglementaires qui peuvent être atteints avec l’installation d’équipements performants de chauffage à eau chaude. A plus long terme, ils permettent de mieux identifier les bâtiments énergivores dits « passoires thermiques » afin d’y concentrer des actions de rénovation.

Réglementations environnementales liées à la construction neuve