Si vous n'arrivez pas à lire correctement cette newsletter, ((link))





Un nouveau Guide professionnel sur le dimensionnement des radiateurs à eau chaude pour améliorer la performance d’une installation

Le 18 novembre 2010, Energies et Avenir, l’association de la filière du chauffage à eau chaude, a présenté son nouveau Guide de dimensionnement des radiateurs aux professionnels, artisans et à la presse. Pièce déterminante d’un système de chauffage à eau chaude, un radiateur bien dimensionné permet non seulement l’amélioration de la performance énergétique de l’installation mais aussi la réduction des consommations d’énergies du logement. En matière de chauffage, le système de la boucle à eau chaude peut contribuer à la recherche de réductions de consommation et des émissions par l’entretien, la réglementation, la modernisation de l’installation existante ainsi que l’association aux énergies renouvelables.

Le secteur du bâtiment tient une place privilégiée dans les dispositifs mis en place par le Grenelle de l’environnement parce qu’il figure parmi les plus grands émetteurs du CO2. Dans ce contexte, le bon dimensionnement des installations de chauffage à eau chaude permet d’atteindre des économies d’énergies allant de 22% à 45%. C’est pourquoi Energies et Avenir poursuit sa contribution à l’amélioration des performances énergétiques des installations de chauffage et édite ce Guide afin d’accompagner les professionnels dans leur démarche d’optimisation des systèmes.

Ainsi, ce Guide leur donne des règles simples leur permettant de vérifier et de mettre en adéquation, le cas échéant, le dimensionnement des radiateurs, le type de générateur et les besoins de chauffage des habitants. Il leur permet également de dimensionner les radiateurs lors de leur remplacement, de choisir une régulation adaptée au système de chauffage et de s’assurer du bon équilibrage de l’installation. Ce document technique concerne les installations de chauffage de type monotube et bitube et s’accompagné d’outils de calcul informatiques développés par le bureau d’études Cardonnel Ingénierie.

Le Guide de dimensionnement ainsi que l’outil informatique de calcul pour les installations bitube est mis à disposition des professionnels gratuitement sur le site Internet d’Energies et Avenir (www.energies-avenir.fr). Et l’outil informatique de calcul relatif aux installations monotube peut être obtenu auprès de Cardonnel Ingénierie (www.cardonnel.fr).

Pour télécharger le Guide de dimensionnement et l’outil informatique de calcul pour les installations bitube, cliquez ici.




****************************************************

Les systèmes de chauffage dans la nouvelle RT 2012

Nouvelle étape de la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement : la récente publication de la nouvelle réglementation thermique (RT 2012).

Le Grenelle fixant une réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur du bâtiment, Energies et Avenir a rappelé, à chaque étape de ce débat national, la place privilégiée du chauffage et de l’eau chaude sanitaire pour atteindre les objectifs fixés. Et ainsi promouvoir l’efficience énergétique des systèmes et l’intégration directe des énergies renouvelables.

Il faut aujourd’hui constater dans la RT 2012 la pertinence de la réponse qu’apporte le système de la boucle à eau chaude : performance, évolutivité et multi-énergie. Et en matière d’accueil des énergies renouvelables, comme le solaire thermique ou la géothermie, un nouveau bâtiment équipé d’une boucle à eau chaude peut répondre au symbolique seuil des 50 kWhep.m2.an. De plus, forts de leurs compétences, les professionnels de la filière savent accompagner les particuliers dans leur choix en efficacité d’aujourd’hui et en amélioration pour demain.

La prochaine étape de la RT sera son adaptation pour le parc existant. Dans ces prochains mois, les membres d’Energies et Avenir rappelleront que la boucle à eau chaude et les énergies traditionnelles associées aux technologies innovantes sont les plus adaptées à relever le défi énergétique et environnemental. Parmi les sujets à traiter dans cette RT, s’impose également l’actualisation du contenu CO2 par usage des différentes énergies traditionnelles, dont l’électricité. Il s’agit de prendre en compte les pointes de consommation électrique que la France va certainement encore connaître dans ces périodes de froid et qui sont en augmentation continuelle appelant.

****************************************************

Découvrez toutes les publications d’Energies et Avenir sur le site www.energies-avenir.fr





Si vous ne souhaitez plus recevoir de message d'Energies et Avenir, ((remove))

((open))