Si vous n'arrivez pas à lire correctement cette newsletter, ((link))





Avril 2010

Le site Internet d’Energies et Avenir sous un nouveau jour

Annoncé dans la newsletter précédente, le site Internet d’Energies et Avenir se rénove. Avec des nouvelles rubriques, onglets et raccourcis, l’utilisation du site a été améliorée et sa navigation rendue plus fluide, tout en intégrant l’actualité et l’information de l’association des professionnels de la filière du chauffage à eau chaude.

Quatre onglets sur la page d’accueil permettent un accès rapide aux thèmes d’actualité comme le Grenelle de l’environnement, les aides financières pour l’amélioration énergétique des bâtiments ou les récentes publications de l’association.

Avec plus de 14.000 visiteurs l’année dernière, le site a pour objectif de proposer les solutions énergétiques performantes en matière du chauffage et de promouvoir le chauffage à eau chaude. Cette refonte du site permettra non seulement d’augmenter la visibilité d’Energies et Avenir sur le web mais aussi de fournir de façon plus efficace aux acteurs concernés l’information sur les enjeux d’un chauffage durable sachant accueillir les nouvelles technologies et les énergies renouvelables.



Retrouvez le nouveau site Internet sur www.energies-avenir.fr.

****************************************************

Actualité chauffage : le Grenelle 2 doit soutenir les systèmes performants, évolutifs et ouverts aux énergies renouvelables

En ce printemps, le projet de loi Grenelle II finit sa course parlementaire. Mais la tentation semble encore grande d’y faire introduire un dernier détail, une dernière norme, un seuil ou un coefficient nouveaux qui pourrait avantager tel ou tel système de chauffage. Si l’on peut compter sur la sagesse des parlementaires, il reste un enjeu : rendre nos habitations moins énergivores et les préparer aux évolutions de demain.

Une tribune, publiée récemment dans un grand journal économique, défendait le développement des radiateurs électriques. Son auteur listait de manière quasi-exhaustive tous les mauvais arguments justifiant, au-delà de toute raison, un accroissement en équipement de convecteurs, plus communément appelés chauffages électriques directs. Or, 75% des logements neufs sont déjà équipés par un chauffage électrique ! Au-delà du coût à l’utilisation pour le consommateur, ce suréquipement provoque des pointes extrêmes de consommation électrique en hiver. Nous en avons vécu ces dernières années. Elles ont mis la France à la limite du black out, et sous la dépendance d’importations ou de moyens de production ponctuelle fortement émetteurs de CO2

Peu après, un rapport, dont l’objectif est de proposer des solutions afin de réduire les pointes de consommation électrique de plus en plus accentuées en hiver, ne voit pas non plus d’inconvénient dans la multiplication du chauffage par effet Joule : le chauffage électrique direct. Cependant, comme le rapport le juge responsable de créer des pics de consommation et de faire appel à une électricité très carbonée, le groupe de travail propose… de couper à distance les radiateurs électriques des Français par nécessité de service. Ce qui reporterait ainsi la pointe de consommation d’heure en heure. Autant renoncer à se chauffer que d’attendre les prochaines coupures électriques !

Le Grenelle de l’environnement oblige chaque secteur de l’économie française à revoir ses acquis et son activité en fonction des enjeux environnementaux et climatiques. Le secteur du bâtiment,  dont le chauffage qui représente 60 % de la consommation d’énergie, se sent pleinement concerné. Les avancées du Grenelle et de la prochaine réglementation thermique vont privilégier les solutions de chauffage performantes, dont l’efficacité énergétique répond aux exigences tant économiques qu’environnementales. …

Découvrez l’intégralité du texte « Chauffage : comment éviter les avis de coupure sur les pointes » en cliquant ici.

****************************************************

Succès du guide Entretien des chaudières auprès des professionnels

Dans le cadre du nouveau contexte réglementaire relatif à l’entretien annuel des chaudières, Energies et Avenir a réalisé un guide destiné aux professionnels contenant des fiches d’évaluation des rendements, ainsi que des conseils, recommandations et trois exemples d’attestation conformes aux exigences de la réglementation en vigueur.

Depuis sa présentation en décembre 2009, le guide a connu un succès remarquable. Diffusé aux professionnels via les adhérents de l’association, le guide a été téléchargé 2.500 fois ainsi que 1.050 fois pour l’attestation chaudière à gaz, 780 pour le fioul et 290 pour le bois. Les échos des professionnels soulignant l’utilité de ce document dans leur travail quotidien sont très positifs. Energies et Avenir s’en félicite ; l’accompagnement des professionnels dans l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments faisant partie de ses principales missions.



Retrouvez le guide et les exemples d’attestation en cliquant ici.

****************************************************

Prochainement sur le site, la Brochure 2010 sur le crédit d’impôt intégrant les nouvelles instructions fiscales ainsi que des conseils et recommandations pratiques.




Si vous ne souhaitez plus recevoir de message d'Energies et Avenir, ((remove))

((open))